Chercheur de musées

Musée de Maricel

La récolte de la malvoisie

<p><em>La r&eacute;colte de la malvoisie</em>, Joaquim de Mir&oacute; i Argenter, 1895, Sitges, huile sur toile. Fonds Cau Ferrat.</p>

La récolte de la malvoisie, Joaquim de Miró i Argenter, 1895, Sitges, huile sur toile. Fonds Cau Ferrat.

Ce tableau de Joaquim de Miró i Argenter (Sitges, 1849-1914) provient de la Brasserie Cau Ferrat, située sur la promenade de la Ribera de Sitges.

au cours des dernières années du XIXe siècle, les brasseries devinrent les établissements de prédilection des cercles artistiques en vogue dans plusieurs capitales d’Europe.

Joaquim de Miró est l’auteur le plus prolifique, actif et singulier de l’école luministe de Sitges. Son goût pour le détail, la représentation de scènes quotidiennes, la hardiesse des compositions et l’amour du paysage font de ses œuvres le fidèle reflet, non seulement de la géographie locale de son temps, mais aussi de l'atmosphère sereine et paisible dans laquelle devait vivre, dans le meilleur des cas, la société de la fin du siècle.

scroll to top icon