Chercheur de musées

Musée de Maricel

La gare de Sitges

<p><em>La gare de Sitges</em>, Joan Roig i Soler, 1882, Sitges, huile sur bois. Fonds Cau Ferrat.</p>

La gare de Sitges, Joan Roig i Soler, 1882, Sitges, huile sur bois. Fonds Cau Ferrat.

Les peintres de l’école luministe s’attachaient tout particulièrement à saisir l'action de l'homme sur l'environnement et à représenter les modifications que le temps imprimait au paysage.

Cette œuvre de Joan Roig i Soler (Barcelone, 1852-1909) a pour protagoniste le chemin de fer, ainsi que la notion de progrès. Par ailleurs, elle rassemble dans une même composition trois éléments de la modernisation de Sitges pour lesquels les habitants bataillaient depuis fort longtemps. Tout d’abord le chemin de fer, inauguré l’année précédente, en 1881.  Puis, traversant la voie, le tramway qui, depuis 1880, reliait la ville à Barcelone.  Enfin, au premier plan, un poteau télégraphique.

Un progrès qui était en train de modifier la physionomie urbaine.

scroll to top icon