Chercheur de musées

Musée de Maricel

Cycle de la vie et du martyre de l'apôtre saint Barthélemy

<p><em>Cycle de la vie et du martyre de l'ap&ocirc;tre saint Barth&eacute;lemy</em>, anonyme aragonais, second quart du XIV<sup>e</sup> si&egrave;cle, chapelle de saint Barth&eacute;lemy, adoss&eacute;e au chevet de l'&eacute;glise paroissiale Sant Crist&ograve;fol</p>

Cycle de la vie et du martyre de l'apôtre saint Barthélemy, anonyme aragonais, second quart du XIVe siècle, chapelle de saint Barthélemy, adossée au chevet de l'église paroissiale Sant Cristòfol

L'apôtre saint Barthélemy aurait évangélisé l'Inde —il s'agirait en fait de l'Arabie—, la Mésopotamie et l'Arménie. Le martyre mourut écorché vif, la raison pour laquelle, au Moyen Âge, son patronage fut revendiqué par bon nombre de confréries, celle des tanneurs et des corroyeurs entre autres.

La séquence de sa vie, représentée sur les murs de la chapelle, a pour axe l'image du saint, debout, tenant dans la main gauche le couteau avec lequel il fut écorché. De chaque côté du saint, au sol, deux démons font allusion aux victoires de saint Barthélemy sur l'esprit du mal.

scroll to top icon