Chercheur de musées

Musée de Maricel

De l'art roman à la Renaissance (Xe-XVIe siècles)

<p>Second &eacute;tage du Mus&eacute;e de Maricel</p>

Second étage du Musée de Maricel

La Maiestas Domini (Christ en majesté) de Cap d’Aran, au rez-de-chaussée, ouvre le parcours chronologique de la collection du musée. Cette peinture « a fresco », transférée sur toile, affiche les traits caractéristiques de l'art roman : couleurs sans modulation et schématisme dans la forme et l'espace.

Ces traits se transforment avec l'arrivée du gothique, qui comporte la volonté d'apporter davantage de naturel à la représentation des personnages, mais aussi de l'espace et de la lumière, ce qui s'obtient grâce à l'utilisation de l'or.

Durant la seconde moitié du XVe siècle, la peinture catalane et aragonaise —la plus représentée dans la collection— reçoit l'influence du réalisme de la peinture flamande.

La conquête du royaume de Naples par la couronne aragonaise en 1442 favorise l'arrivée d'influences de la Renaissance italienne, ce qui se concrétisera plus clairement en plein XVIe siècle.

scroll to top icon