Chercheur de musées

Musée Diocésain et Régional de Lleida

L’art roman

<p>Une des salles consacr&eacute;es aux collections d&rsquo;art roman du mus&eacute;e de Lleida</p>

Une des salles consacrées aux collections d’art roman du musée de Lleida

La conquête de Lleida en 1149 va permettre l’arrivée de l’art roman dans la plaine de Lleida. La nouvelle cathédrale, la Seu Vella, envisagée à partir de 1193, en est l’élément principal. Elle deviendra la colonne vertébrale de ce mode artistique, et va rassembler les nouveautés et les influences qui arrivent du nord de l’Italie et du sud de la France.

Après l’éclosion des formes de style 1200, les bases de ce que l’on appelle l’école de sculpture de Lleida, du XIIIe siècle, sont jetées. Cette école se caractérise par un répertoire ornemental, brillant et unique. L’exemple le plus parlant est la Porta dels Fillols (Porte des filleuls) de la Seu Vella. Cette façon de comprendre la sculpture, et la conception architecturale des portes, s’est étendue à toute la région de Lleida et à l’Aragon, et elle arrivera même jusqu’à Valence. À Lleida, on trouve, à côté de la cathédrale, des traces de cette école, dans la sculpture de l’ancienne église Sant Joan.

Dans le domaine de l‘imagerie, le XIIIe siècle se caractérise par une révision des formes, qui nous fait entrevoir ce que sera la plastique gothique. On trouve un exemple de ces apports avec le Christ de Perves, qui est un vrai pas en avant lié aux créations des ateliers des Pyrénées, comme celui d’Erill.

OBJETS

<p>Devant de l&rsquo;autel de Santa Maria la Blanca de Berbegal, repr&eacute;sentatif du style 1200 en Aragon</p>
Devant d’autel de Berbegal
Devant d’autel de Berbegal
<p>Console venant de l&rsquo;ancienne &eacute;glise Sant Joan de Lleida</p>
Console romane de Sant Joan
Console romane de Sant Joan
<p>Christ roman issu de l&rsquo;&eacute;glise de Perves, &oelig;uvre embl&eacute;matique de la sculpture romane de Lleida</p>
Christ de Perves
Christ de Perves
scroll to top icon