Chercheur de musées

Musée des Mines de Cercs

Lampe à huile au coq

<p>Lampe &agrave; huile au coq</p>

Lampe à huile au coq

Au cours du XIXe siècle, les mines étaient formées par des galeries courtes qui de manière générale ne dépassaient pas les cinq cent mètres de long. Les outils des mineurs consistaient simplement en un pic et une pioche qui s’utilisaient pour récolter le charbon avec rien de plus qu’une lampe à huile au coq pour s’éclairer.

De six heures du matin jusqu’à six heures du soir, l’unique source de lumière dont les mineurs disposaient était celle qu’offraient les lampes à huile au coq, où brûlaient les graisses restantes de la cuisine, formant une flamme faible et fétide. Le nom de Lampe à huile au coq fait référence à la forme du couvercle.

scroll to top icon