Chercheur de musées

Musée de la vie rurale.

La maison de maître

<p>Un des d&eacute;cors du mus&eacute;e : la cuisine d&rsquo;une maison de ma&icirc;tre.</p>

Un des décors du musée : la cuisine d’une maison de maître.

Les modes de vie de la paysannerie ont conditionné aussi bien la répartition des espaces de l’habitat que l’utilisation de chaque pièce. La cheminée a toujours été le centre de la maison de maître. Tout autour s’organisait le travail quotidien des femmes, les jeux des enfants, l’alimentation et la cohabitation familiale. L’étage bâti au-dessus de l’âtre était principalement réservé aux chambres, où le corps se cachait ou se révélait, où l’on s’habillait et se déshabillait, on s’endormait et on se réveillait.

Comme la maison était sombre et que les occupations ne manquaient pas, il a fallu trouver des  astuces pour pouvoir travailler de l’aube au coucher du soleil et profiter de toutes les heures de la journée.

La maison contenait tout le nécessaire pour la vie quotidienne : meubles, vêtements, ustensiles ménagers, divers appareils d’éclairage, etc. Tous ces aspects sont liés aux coutumes familiales, aux fêtes et aux rites religieux, ainsi qu’au travail domestique.

Avant de descendre l’escalier jusqu’à l’étage inférieur, le visiteur peut admirer une fresque de Llucià Navarro montrant le monastère royal voisin de Santa Maria de Poblet.

OBJETS

<p>Chaise d'accouchement. Dimensions&nbsp;: 104,5 x 74 x 52 cm.</p>
Chaise d'accouchement
Chaise d'accouchement
<p>Chocolati&egrave;re en cuivre situ&eacute;e sur la chemin&eacute;e de la cuisine</p>
Chocolatière
Chocolatière
scroll to top icon