Chercheur de musées

Musée de la Noguera

Tremissis d’Égica-Vitiza

<p><em>Tremissis</em> d&rsquo;&Eacute;gica-Vitiza (700-702 apr&egrave;s JC) de Tarragone, originaire de l&rsquo;agglom&eacute;ration hispano-wisigothe du Bovalar.</p>

Tremissis d’Égica-Vitiza (700-702 après JC) de Tarragone, originaire de l’agglomération hispano-wisigothe du Bovalar.

Tremissis d’or d’Ègica-Vitiza frappé à Tarragone. L’ensemble monétaire de l’agglomération du Bovalar, consistant en vingt tremissis d’or d’époque wisigothique, est une trouvaille archéologique exceptionnelle. Elle a été récupérée dans différents lieux de l’agglomération et représente une chronologie relativement courte, avec des monnaies d’Ègica (687-702 après JC.) jusqu’à Àkhila II (710-713/714 après JC.). Il faut replacer ces vestiges dans une période de grande instabilité politique que vivait l’Hispanie wisigothique durant la fin du VIIème siècle et au commencement du VIIème siècle.

scroll to top icon