Chercheur de musées

Musée de la Noguera

Hisn Balagi

<p>Le ch&acirc;teau Form&oacute;s de Balaguer fut le centre du pouvoir, aussi bien &agrave; l&rsquo;&eacute;poque andalouse comme &agrave; l&rsquo;&eacute;poque f&eacute;odale.</p>

Le château Formós de Balaguer fut le centre du pouvoir, aussi bien à l’époque andalouse comme à l’époque féodale.

Le hisn, ou château, de Balaguer représenta le centre du pouvoir, aussi bien à l’époque andalouse qu’à l’époque comtal. De cette période andalouse, on remarquera la plâtrerie décorant le palais taifa (construit à la moitié du XIème siècle) qui représentent un des rares ensembles d’architecture islamique de cette époque existant sur la péninsule Ibérique. Ils peuvent être comparables aux vestiges archéologiques de l’Aljafería à Saragosse ou l’Alcassaba à Malaga. Éléments végétaux, zoomorphes et épigraphiques s’entrecroisent en une trame d’arcatures polylobées, conservant des vestiges de peinture originale, faite à base de lapis-lazuli d’Afghanistan ou même de rouge de cinabre. Après la conquête féodale de la ville, le palais a été convertit en résidence des comtes d’Urgell. Durant la moitié du XIVème siècle, on peut apprécier les rénovations apportées au palais par les comtes grâce à la conservation de décoration architectonique, de la vaisselle quotidienne ainsi que celle utilisée lors de grands évènements (céramique en reflets métalliques de Manises). On peut aussi découvrir les conduites d’eau des jardins du palais, réalisées à base de revêtement de carrelage bleu de Manises-Paterna.

scroll to top icon