Chercheur de musées

Musée de la Noguera

Ville de Balaguer

<p>La physionomie urbaine changea apr&egrave;s la sentence obligeant les juifs &agrave; vivre en dehors de la ville.</p>

La physionomie urbaine changea après la sentence obligeant les juifs à vivre en dehors de la ville.

La conquête de la ville andalouse par le comte d’Urgel, en l’an 1105, causa la ruine du noyau urbain et l’émigration de la population andalouse. La ville ne s’en récupéra pas jusqu’au début du XIVème siècle avec l’arrivée de la Maison de Barcelone à la tête du comté d’Urgell, donnant une forte impulsion à la ville ainsi que toute une série de travaux publiques tels que l’église de Santa Maria, le pont et le portail de Sant Miquel, le monastère de Sant Domènec, etc. Tous ces travaux ont embellit la ville et ont dessiné son actuelle physionomie. Un deuxième événement a eu une importance capitale pour l’organisation urbaine : la sentence d’Alfons el Benigne selon laquelle les juifs devaient vivre ensemble mais hors l’enceinte muraillé. Ceci signifia la création du quartier juif, qui s’est construit dans des terrains au sud du marché. Le quartier juif fût plus tard incorporé dans la nouvelle enceinte. Avec la conquête de Balaguer par le roi Ferran d’Antequera et la disparition du comté d’Urgell, la ville s’est incorporée à la couronne d’Aragon et commença sa transition vers l’époque moderne.

OBJETS

<p>Corbeaux de plafond &agrave; caissons, originaires de l&rsquo;&eacute;glise du monast&egrave;re de Sant Dom&egrave;nec, deuxi&egrave;me moiti&eacute; du XIV&egrave;me si&egrave;cle.</p>
Corbeaux de plafond à caissons
Corbeaux de plafond à caissons
scroll to top icon