Chercheur de musées

Musée de la Garrotxa

L'école d'Olot : Joaquim et Marià Vayreda et Josep Berga i Boix

<p>Espace consacr&eacute; au peintre Joaquim Vayreda.</p>

Espace consacré au peintre Joaquim Vayreda.

En Catalogne, durant la seconde moitié du XIXe siècle, la puissance et la prolifération de la peinture coïncident avec la Restauration. Marquée par une prospérité économique, cette période de l'histoire favorise une bourgeoisie qui s'érige en véritable moteur de la Renaissance culturelle et du catalanisme politique. Cette bourgeoisie recherche un art réaliste, à la fois aimable, élégant et optimiste.

La Catalogne voit alors l'éclosion de plusieurs écoles d'art, dont la plus importante est l'école d'Olot. C'est une école de paysage, présentant quelques similitudes avec l'école de Barbizon. C'est Joaquim Vayreda qui en est l'instigateur. Il rend populaire le paysage d'Olot et attise la curiosité de nombreux artistes venant d'ailleurs, comme Santiago Rusiñol ou Ramon Casas.

L'école se forge une solide réputation grâce au travail pédagogique du peintre Josep Berga i Boix, qui instaure la peinture « de plein air ». Parmi ses élèves, on trouve son propre fils, Josep Berga i Boada, Miquel Blay, Josep Clarà et Melció Domenge.

Marià Vayreda est le troisième pilier de l'école d'Olot. Écrivain et chroniqueur célèbre, il est également un peintre de talent.

Le musée expose les pièces principales de ces artistes, ainsi que celles d'autres artistes tombés sous le charme du paysage d'Olot.

OBJETS

<p><em>Les bugaderes </em>(Les blanchisseuses), Joaquim et Mari&agrave; Vayreda, 1883. Huile sur toile.</p>
Les bugaderes (Les blanchisseu...
Les bugaderes (Les blanchisseuses)
<p><em>Un combregar a muntanya</em> (Communion en montagne), Mari&agrave; Vayreda, 1887. Huile sur toile. D&eacute;p&ocirc;t du Mus&eacute;e national d'art de Catalogne, Barcelone.</p>
Un combregar a muntanya (Commu...
Un combregar a muntanya (Communion en montagne)
scroll to top icon