Chercheur de musées

Musée de la Garrotxa

Le modernisme : Miquel Blay et La càrrega (La charge) de Ramon Casas

<p><em>La c&agrave;rrega</em> (La charge), Ramon Casas, 1898-1903.</p>

La càrrega (La charge), Ramon Casas, 1898-1903.

Le musée a reçu de nombreux dons d'artistes et d'habitants d'Olot, ce qui a permis de constituer une collection unique en plus d'un sens.

Miquel Blay est le sculpteur le plus célèbre de cette période. Formé à Olot et à Paris, il mène une carrière inscrite dans le courant moderniste, oscillant vers le naturalisme. Sa virtuosité et sa richesse d'expression se laissent apprécier dans les détails de ses sculptures.

Au début du XXe siècle, l'industriel Manuel Malagrida, originaire d'Olot, fait don des affiches de deux concours remportés en Argentine dans le cadre de la promotion de sa marque de tabac, Cigarrillos París. Ce fonds nous permet d'exposer une série d'affiches modernistes originales de 1900 et 1901, aux côtés d'artistes catalans remarquables comme Ramon Casas, Xavier Gosé et bien d'autres, originaires du reste de l'Europe et d'Argentine.

Afin d'illustrer cette période moderniste, le musée compte une pièce essentielle de l'art catalan : La càrrega ou La charge (1899-1903), de Ramon Casas. Peinture de taille imposante et à forte intensité dramatique, elle rappelle les moments de changements de la fin du siècle, ainsi que les tensions sociales liées à l'industrialisation. Pendant cette même période, nous trouvons l'artiste olotin, Josep Berga i Boada, sculpteur, dessinateur et peintre du siècle des Lumières.

OBJETS

<p><em>Eclosi&oacute; </em>(&Eacute;closion)<em>, </em>Miquel Blay, 1905. Marbre.</p>
Eclosió (Éclosion)
Eclosió (Éclosion)
<p><em>La c&agrave;rrega</em> (La charge), Ramon Casas, 1899-1903. Huile sur toile. D&eacute;p&ocirc;t du Mus&eacute;e national Centre d'art Reina Sofia.</p>
La càrrega (La charge)
La càrrega (La charge)
scroll to top icon