Chercheur de musées

Musée de l'Empordà

Le paysagiste d'Empordà

<p>Vue de la pi&egrave;ce. (&copy; Algans/mE)</p>

Vue de la pièce. (© Algans/mE)

Les artistes qui travaillent dans la zone géographique d'Empordà, entre la fin du XIXe et le début du XXe suivent des lignes esthétiques qui se répandent dans toute la Catalogne. Joseph Blanquet s'embarque dans un réalisme photographique, Guillem Comalat dans un paysagisme romantique, et Joseph Bonaterra dans une peinture de type impressionniste. Eusèbe de Puig a une approche picturale moderniste, mais commence à capter la lumière de l'Empordà, comme Marian Llavanera, qui s'éloigne du paysage de l'École d'Olot pour doter de personnalité ses peintures réalisées dans le contexte d'Empordà.

L'enseignement de Juan Núñez vers les années vingt marque toute une génération d'artistes membres d'une école d'Emporda, étiquetée par Josep Pla, même si, plus tard, il suivra des chemins différents. Les trois quarts de Ciel pour un quart de Terre seront, peu de temps après et le moment venu de façonner le paysage, les lignes directrices de la peinture d'Empordà, facilement identifiables dans les œuvres de Salvador Dalí, Ramon Reig ou Evarist Valles.

Les sculpteurs d'Empordà Antoni Casamor, Llorenç Cairó et Artur Novoa suivent encore une des formes classiques et méditerranéennes dans la ligne marquée par le noucentisme.

Les oeuvres de cette salle proviennent de dépôts de Lluís Sans, les dons des auteurs et de Carmen Bonaterra, Marian Baig et Aleu, Concepció Santaló, Docteur Estil·làs, Francesca Vidal Comalat et d'acquisitions de la mairie de Figueras et du Consortium du Musée de l'Empordà.

OBJETS

<p>Josep Blanquet Taberner (Figueras 1873 - c.1930).<em>&nbsp;Mont&eacute;e du Ch&acirc;teau</em>, 1899. Huile sur toile. 70 x 93,5 cm.</p>
Montée du Château
Montée du Château
<p>Mari&agrave; LLavanera Miralles (Llad&oacute; 1890 - 1927). Les <em>oliviers,</em> 1920. Huile sur toile. 71 x 86,5 cm.</p>
Les oliviers
Les oliviers
scroll to top icon