Chercheur de musées

Musée de l’art du cuir

Les guadamaciles

<p>Guadamaciles d&rsquo;origine hispano-arabe</p>

Guadamaciles d’origine hispano-arabe

Le guadamacile est une technique de travail artistique du cuir à la finalité clairement esthétique, décorative et de luxe. Il se caractérise par l’application d’une fine feuille d’argent, qui sert de couche de préparation devant ensuite être colorée. Une fois la peau, généralement de mouton, ainsi argentée, on l’enduit d’un vernis jaune imitant l’or. Elle est ensuite gravée au fer et colorée.

Cette technique naît dans le sud de la Péninsule ibérique sous la domination arabe et s’étend rapidement dans plusieurs villes : Séville, Grenade, Cordoue, Valence, Barcelone, Vic...

Au XVIe siècle et au début du XVIIe, à l’apogée de sa splendeur, le guadamacile présente des décors d’influence Renaissance inspirés des motifs textiles de l’époque.

À partir du XVIIe siècle, la fabrication des guadamaciles s’étend dans plusieurs pays européens. L’expulsion des arabes, dont plusieurs guadamacileros, de la Péninsule ibérique en 1610 a probablement présidé à cette expansion. C’est aux Pays-Bas que sont inventés le guadamacile gaufré et un repoussage mécanique qui permet d’augmenter la production de guadamaciles. Cela se traduit par une baisse des coûts qui permet de répondre à la forte demande de revêtements muraux à base de guadamacile dans toute l’Europe.

OBJETS

<p>Pan de rev&ecirc;tement mural, XVI<sup>e</sup> si&egrave;cle, cuir dor&eacute;, polychrome et grav&eacute; au fer, 62 &times; 85 cm, Espagne</p>
Revêtement mural
Revêtement mural
<p>Coussin en guadamacile, XVI<sup>e</sup> si&egrave;cle, cuir dor&eacute;, grav&eacute; au fer et polychrome (au verso, cuir gaufr&eacute;), 51 &times; 59 cm, Espagne</p>
Coussin
Coussin
<p>Rev&ecirc;tement mural &agrave; motifs de &laquo; chinoiseries &raquo;, 1700-1725, guadamacile, cuir dor&eacute;, grav&eacute; au fer et polychrome, 285 &times; 365 cm, Bordeaux (France)</p>
Revêtement mural
Revêtement mural
scroll to top icon