Chercheur de musées

Musée de l’art du cuir

Le mobilier

<p>Salle du mobilier</p>

Salle du mobilier

Les chaises à dossier et les sièges en cuir gravé des XVIIe et XVIIIe siècles, nommés chaises portugaises en raison de leur principal lieu de fabrication, étaient à l’usage exclusif des classes dirigeantes : rois, nobles et ecclésiastiques.

La structure de bois des premières chaises portugaises est relativement simple. Le dossier et le siège en cuir, rectangulaires, sont fixés par de gros clous. Le cuir est gravé de motifs héraldiques et de sujets végétaux disposés symétriquement. Le fond est lui aussi gravé pour mettre en relief les motifs dessinés.

Dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, les chaises évoluent et prennent des formes plus originales. La plupart se passent désormais d’accoudoirs afin de laisser la place aux grandes jupes rondes que portent les femmes. Les dossiers adoptent différentes formes courbes. Ils sont aussi plus hauts, afin d’éviter que les perruques, à la mode à l’époque, tombent en arrière. Les traverses frontales forment un double «S» entrecroisé, une coquille ou des fleurs, et les pieds sont façonnés au tour. Les motifs gravés dans le cuir sont enrichis d’une profusion de feuilles et de fleurs, de lions, d’aigles, de personnages, d’anges et de blasons.

OBJETS

<p>Chaise &agrave; bras, premi&egrave;re moiti&eacute; du XVII<sup>e</sup> si&egrave;cle, ch&ecirc;ne et cuir repouss&eacute;, 105 &times; 70 &times; 46 cm, Espagne</p>
Chaise à bras
Chaise à bras
<p>Chaise &agrave; porteurs, XVII<sup>e</sup> -XVIII<sup>e</sup> si&egrave;cles, bois, cuir polychrome, m&eacute;tal et soie, 148 &times; 138 &times; 80 cm, Italie</p>
Chaise à porteurs
Chaise à porteurs
<p>Chaise &agrave; gondole, XVII<sup>e</sup> si&egrave;cle, cuir gaufr&eacute; d&rsquo;or et bois, 100 &times; 88 &times; 65 cm, Venise (Italie)</p>
Chaise à gondole
Chaise à gondole
scroll to top icon