Chercheur de musées

Musée de l'Anchois et du Sel

La vente aux enchères du poisson

<p>Caisses en bois en attente d'&ecirc;tre remplies de poissons pour la vente, situ&eacute;es sur une civi&egrave;re pour &ecirc;tre transport&eacute;es.</p>

Caisses en bois en attente d'être remplies de poissons pour la vente, situées sur une civière pour être transportées.

Une fois arrivé sur la plage, le poisson était vendu aux enchères.. À la vente, les saleurs et les autres acheteurs affluaient. La rengaine des nombres des prix annoncés par ordre décroissant commençait avec : 25, 24, 23 ... jusqu'à ce que le premier "Moi!" surgisse, ce qui signifait qu'un acheteur était intéressé. Une fois vendu, le poisson était emmené dans les saloirs pour être conservé dans le sel, puis étaitacheminé vers d'autres marchés comme celui de Barcelone.

Au moment des sardiniers, le poisson se comptait quatre par quatre, et entreposés dans des corbeilles. Chaque corbeille était un compte. Les poissonniers remplissaient aussi les corbeilles et lvendaient les poissons sur la petite place du Poisson. À l'époque des sardiniers, les caisses étaient déposées sur le sol et la vente aux enchères s'effectuait là. Aujourd'hui, cela se passe sur le marché aux poissons du port de la Clota, où le processus d'enchères a été informatisé.

OBJETS

<p>La pani&egrave;re pour aller vendre le poisson faite avec de branches d'olivier et des mailles d'osier du d&eacute;but du XX<sup>e</sup> si&egrave;cle.</p>
Panière
Panière
<p>Photographie de l'ench&egrave;re du poisson de l'ancien port de L&rsquo;Escala au milieu du XX<sup>e</sup> si&egrave;cle, de Joan Lass&uacute;s.</p>
Enchère du poisson
Enchère du poisson
scroll to top icon