Chercheur de musées

Museu de Guissona Eduard Camps i Cava

Stèle funéraire en langue ibérique

<p>St&egrave;le fun&eacute;raire &eacute;crite en langue ib&eacute;rique du I<sup>er</sup> si&egrave;cle av. J.-C.</p>

Stèle funéraire écrite en langue ibérique du Ier siècle av. J.-C.

Stèle funéraire trouvée en 1994 lors des travaux de contrôle archéologique dans le chantier de construction du nouveau réseau d'égouts dans le faubourg Notari Josep Faus, probablement sortie de son contexte et réutilisée comme pierre de construction. C’est un magnifique exemple de la survie de la langue et de l'écriture ibériques durant les cent premières années de la ville (premier siècle av. J.-C.). La composition de l'inscription et la formule funéraire utilisée sont clairement d’influence romaine : « NEITINKE SUBAKE·E·I·TAKO ». Traduction possible : « Neitinke, enfant de Subake, est enterré ici ».

scroll to top icon