Chercheur de musées

Musée de l'Histoire de Sant Feliu de Guíxols

Porta Ferrada (Porte en Fer), galerie supérieure

<p>Liaison de la tour du Corn avec la tour du Fum &agrave; travers la galerie sup&eacute;rieure de la Porta Ferrada (Porte en fer)</p>

Liaison de la tour du Corn avec la tour du Fum à travers la galerie supérieure de la Porta Ferrada (Porte en fer)

La Porta Ferrada (Porte en Fer) aurait fait partie d’un bâtiment primitif noble non religieux auquel auraient été annexées l’église romaine et les tours de défense. Elle aurait été construite aux alentours du VIIIe siècle. Au XIIe siècle, elle se transforma en cloître du monastère, compris comme espace de méditation, indépendamment de sa structure architecturale, et en y ajoutant la galerie supérieure. La partie inférieure était utilisée comme  Lo Signe, lieu de cérémonie où l’on signait des documents. C'était un espace représentatif et important de la vie monastique. L’abbé Bernat de Torroella (1433-1460) aménagea la partie supérieure en dortoirs, avec six petites cellules.

scroll to top icon