Chercheur de musées

Musée de l'Histoire de Sant Feliu de Guíxols

Torres i Porta Ferrada (Tours et porte en fer)

<p>Porta Ferrada (Porte en Fer) et fa&ccedil;ade de l&rsquo;&eacute;glise romaine entour&eacute;e par les tours du Fum et du Corn</p>

Porta Ferrada (Porte en Fer) et façade de l’église romaine entourée par les tours du Fum et du Corn

L’ensemble imposant du monastère, fruit de différents moments de construction et de diverses restaurations, propose un circuit ouvert au public qui associe histoire et culture, et permet d’expliquer un peu mieux l’origine de la fondation du monastère. Pendant de nombreux siècles, quelques rares personnes purent pénétrer dans les tours du Fum (Xe siècle) et du Corn (X-XIe siècle), qui entourent la singulière façade préromaine de la Porta Ferrada (Porte en fer). Les dernières interventions ont pu unir les différents espaces du monastère en un circuit monumental qui permet au visiteur de pénétrer dans les tours romaines, de visiter les vestiges du mausolée romain situé au pied de la tour du Fum (espace où se trouvait le premier lieu de culte avant la fondation, et sur le lieu même, du monastère bénédictin) et de jouir d’un panorama exceptionnel sur la ville et la mer.

Cet ensemble de Sant Feliu de Guíxols est un monastère–forteresse doté d’un fort caractère stratégique et défensif. Il comportait une muraille de défense (dont l’une des portes est conservée dans l’enceinte monastique : l’Arc de Sant Benet), une suite de tours, un chemin de ronde, des créneaux, des merlons et des mâchicoulis.

OBJETS

<p>Habitacle des d&eacute;fenseurs du monast&egrave;re pendant les assauts et les si&egrave;ges</p>
Tour du Corn, étage supérieur
Tour du Corn, étage supérieur
<p>Tour du X<sup>e</sup> si&egrave;cle d&rsquo;o&ugrave; l&rsquo;on faisait des signaux de fum&eacute;e pour pr&eacute;venir la population de dangers imminents</p>
Tour du Fum
Tour du Fum
scroll to top icon