Chercheur de musées

Musée d'Histoire de Gérone

Un bâtiment emblématique

<p>Clo&icirc;tre du XVIII<sup>e</sup> si&egrave;cle. Photo: Kim Peravalsky.</p>

Cloître du XVIIIe siècle. Photo: Kim Peravalsky.

L'histoire de ce bâtiment est très singulière. C'est une authentique merveille à ne rater sous aucun prétexte. On y trouve des restes de la muraille romane construite à la fin du IIe siècle ou au début du IIIe siècle. Au XVe siècle, c'est l'impressionnant manoir gothique de la famille Cartellà ; plus tard, vers 1753, il devient le couvent Saint-Antoine de frères capucins. Certains espaces de l'ancien couvent sont encore en très bon état et visibles dans l'enceinte du musée. Le cimetière, réalisé suivant le concept baroque de la mort, est peut-être le plus emblématique d'entre eux. La citerne est un intéressant modèle de citerne souterraine dont les voûtes en pierre reposent sur des colonnes. Il s'agissait de la plus grande du bâtiment, elle recueillait et stockait les eaux de pluie permettant d'alimenter le couvent, le cloître et la charbonnière en eau. À la fin du XIXe siècle, on le transforme en centre d'enseignement secondaire. Pendant la guerre civile espagnole, la charbonnière est aménagée en abri anti-aérien où les élèves et les professeurs du centre, ainsi que les habitants du quartier peuvent aller se réfugier. Enfin, depuis 1981, il abrite le Musée d'Histoire de la ville de Gérone.

scroll to top icon