Chercheur de musées

Musée d'histoire de Catalogne

Les années électriques

<p>Les m&eacute;tiers artisanaux du d&eacute;but du XX<sup>e </sup>si&egrave;cle. &copy; de la photographie&nbsp;: Mus&eacute;e d&rsquo;histoire de Catalogne (Pepo Segura)</p>

Les métiers artisanaux du début du XXe siècle. © de la photographie : Musée d’histoire de Catalogne (Pepo Segura)

Durant le premier tiers du XXe siècle, l'industrie catalane vit une phase de diversification, caractérisée par l'extension de l'électricité et des dérivés du pétrole. Le mouvement ouvrier se renforce avec la fondation de la CNT (1910) et obtient l'instauration de la journée de huit heures (1919). Les années 1920 voient déferler la grande vague d'immigration provenant du sud-est péninsulaire.

Depuis 1901, la scène politique est dominée par la Lliga Regionalista (Ligue régionaliste) et par les partis républicains. La Mancomunitat de Catalunya (1914-1925) fusionne les députations provinciales, sous la présidence d’Enric Prat de la Riba. La proclamation de la Seconde République en 1931 ouvre la voie à la création de la Generalitat. Francesc Macià et Lluís Companys, d’Esquerra Republicana de Catalunya (la Gauche républicaine de Catalogne), en deviennent successivement présidents. Le coup d'État militaire de juillet 1936 ouvre trois années de guerre civile sanglante. La victoire franquiste en 1939 marque le début d'une longue dictature et l'abolition de l'autonomie.

OBJETS

<p>Poste de radio, c. 1920. D&eacute;p&ocirc;t du Mus&eacute;e National de la Science et de la Technique, Terrassa &copy; de la photo&nbsp;: Mus&eacute;e d'histoire de Catalogne (Pep Parer)</p>
Poste de radio
Poste de radio
<p><em>Portrait d&rsquo;Enric Prat de la Riba</em>, Ismael Smith, 1917. &copy; de la photographie&nbsp;: MHC (Pep Parer)</p>
Portrait d'’Enric Prat de la R...
Portrait d'’Enric Prat de la Riba
scroll to top icon