Chercheur de musées

Musée d’art de Cerdanyola

Salle Togores

<p>Vue partielle de la salle Togores</p>

Vue partielle de la salle Togores

Josep de Togores i Llach (Cerdanyola del Vallès, 1893 - Barcelone, 1970), fils du cinéaste et mécène Josep de Togores i Muntadas, est l'un des principaux représentants du réalisme magique en Espagne. Il a évolué du Modernisme à l'art d'avant-garde. Il est devenu sourd à l’âge de treize ans. Sa famille s'est installée de façon permanente dans la maison de Cerdanyola jusqu'en 1914 environ. C'est ici que Togores a commencé à peindre, et que rapidement il a rencontré le succès. L'une des œuvres les plus connues de l'époque fut Le fou de Cerdanyola, un tableau qu'il a présenté à l'exposition internationale de Bruxelles en 1910. En 1919, il se rend à Paris et, deux ans plus tard, il signe un contrat d'exclusivité avec Daniel-Henry Kahnweiler, marchand d’art de Picasso, Léger, Gris et Manolo Hugué. Il s'immerge alors dans le Néoclassicisme et commence à exposer en France, en Allemagne et aux États-Unis. De 1928 à 1930 il fait l'expérience du Surréalisme. L'année suivante, il rompt son contrat avec Kahnweiler, retourne en Catalogne et intègre des courants plus traditionnels jusqu'à sa mort en 1970.

OBJETS

<p><em>Un ivrogne</em>, Josep de Togores i Llach, 1910-1911, Cerdanyola del Vall&egrave;s, huile sur toile</p>
Un ivrogne
Un ivrogne
<p><em>Femme avec raisin</em>, Josep de Togores, 1926, Saint-Tropez, huile sur toile. &copy; Xavi Oliv&eacute;</p>
Femme avec raisin
Femme avec raisin
<p><em>Buste de Tit&iacute;</em>, Manolo Hugu&eacute;, 1927, Prats de Moll&oacute;. &copy; Jordi Puig</p>
Buste de Titi
Buste de Titi
scroll to top icon