Chercheur de musées

Musée d’archéologie de Catalogne - Empúries

Les colons grecs

<p>Vue g&eacute;n&eacute;rale de la ville grecque d&rsquo;Emp&uacute;ries</p>

Vue générale de la ville grecque d’Empúries

C’est vers l’an 600 av. J.-C., dans le cadre d’une vague colonisatrice visant à établir des comptoirs et des ports d’escale sur les côtes les plus occidentales de la Méditerranée, que les premiers navires grecs ont accosté sur la péninsule. La fondation de la ville d’Emporion est due aux Phocéens, des Grecs venus de la ville de Phocée, située sur la côte ionienne (la Turquie actuelle), qui des années plus tôt avaient déjà fondé l’importante ville de Massalia (la Marseille actuelle), d’où ils sont arrivés à Empúries.

Après avoir cohabité avec les Indigetes sur une petite île, la Paléopolis, les Grecs fondèrent la ville d’Emporion (mot grec signifiant « marché », conformément à leur principale activité) après l’arrivée d’autres Phocéens qui fuyaient l’attaquant perse. Cette ville, dont la fondation remonte aux alentours de l’an 550 av. J.-C., fut habitée pendant près de 700 ans et fut témoin de l’arrivée des Romains en 218 av. J.-C. Les fouilles conduites sur la ville d’Emporion ont mis au jour sa période de splendeur, datée du IIe siècle av. J.-C. On peut aujourd’hui en visiter plusieurs secteurs : celui des temples, l’agora (place publique), les remparts et les anciennes maisons et boutiques.

OBJETS

<p>Lettre commerciale grecque sur plaque de plomb</p>
Lettre grecque sur plomb
Lettre grecque sur plomb
<p>Vue frontale d&rsquo;un crat&egrave;re attique &agrave; figures rouges</p>
Cratère attique à figures roug...
Cratère attique à figures rouges
<p>Statuette en terre cuite provenant de la ville grecque d&rsquo;Emp&uacute;ries. Elle repr&eacute;sente un boulanger assis sur un tabouret.</p>
Boulanger en terre cuite
Boulanger en terre cuite
scroll to top icon