Chercheur de musées

Musée d'archéologie de Catalogne-Barcelone

Noyau en silex

<p>Noyau de silex provenant de la n&eacute;cropole n&eacute;olithique de la B&ograve;bila d'en Sallent (Cerdanyola del Vall&egrave;s, Vall&egrave;s Occidental, Barcelone).</p>

Noyau de silex provenant de la nécropole néolithique de la Bòbila d'en Sallent (Cerdanyola del Vallès, Vallès Occidental, Barcelone).

Noyau en silex daté entre 4200 et 3200 av. J.-C., qui faisait partie du mobilier d'un enterrement en fosse néolithique.

Le silex présente une couleur miel caractéristique qui situe sa provenance en Haute Provence, en France, loin du lieu où il a ététrouvé. Ce fait montre qu'il existait un échange sur une longue distance à cette époque.

La forme particulière qu'adoptent ces noyaux, résultat d'un processus consistant à retirer progressivement de petites plaques ou feuilles, a conduit à les appeler communément «potes de cabra (pattes de chèvre)» pour leur singulière ressemblance avec les pattes de cet animal.

scroll to top icon