Chercheur de musées

Musée régional de Manresa

Art médiéval

À partir du IIIe siècle, la société devient rurale, et certaines villes se transforment en grands complexes qui pourvoient à leurs besoins. Commence alors une longue période d'instabilité qui débouche sur les guerres romano-germaniques, la domination wisigothe puis l'occupation arabe. Le Bages devient terre de passage, et ses habitants se retranchent dans des villages fortifiés comme Puigcardener, à Manresa. L’église de Santa Maria de Matadars, ou du Marquet (le Pont de Vilomara), est l’un des rares exemples du Bages, d’architecture d’influence mozarabe.

Aux IXe et Xe siècles, le Bages est une zone de frontière avec les Sarrasins. Manresa devient la capitale d’un grand comté. Une fois la société féodale consolidée, aux XIe et XIIe siècles, un réseau complexe de châteaux domine le territoire, et l’art roman s’étend dans tous les recoins, grâce à la construction d’églises et de monastère. Le monastère de Sant Benet de Bages va jouir d’un grand pouvoir économique et culturel.

Les XIIIe et XIVe siècles sont une grande période d’expansion des villes et villages partout en Europe. À cette époque, Manresa fut une ville de premier ordre en Catalogne. La basilique de la Seu est une représentation claire de l’art gothique catalan.

OBJETS

<p>Croix de la Culla, XIV<sup>e</sup>-XV<sup>e</sup> si&egrave;cles, sculpture en pierre</p>
Croix de la Culla
Croix de la Culla
<p>Reliquaire provenant de Santa Maria de Lillet, X<sup>e</sup> si&egrave;cle</p>
Lipsanothèque (reliquaire)
Lipsanothèque (reliquaire)
<p>Assiette avec harpie repr&eacute;sent&eacute;e, XIV<sup>e</sup> si&egrave;cle</p>
Assiette à la harpie
Assiette à la harpie
scroll to top icon