Chercheur de musées

Museu Comarcal de l’Urgell-Tàrrega

Tragédie au quartier juif. Tàrrega 1348

<p>Sale &ldquo;Trag&eacute;die au quartier juif. T&agrave;rrega 1348&rdquo; avec les ap&ocirc;tres gothiques au premier plan.</p>

Sale “Tragédie au quartier juif. Tàrrega 1348” avec les apôtres gothiques au premier plan.

L’exposition permanente nous raconte comment était la ville de Tàrrega du XIVe siècle à partir de pièces provenant des fouilles archéologiques de Les Roquetes et de la rue de La Font, ainsi que des sculptures faisant partie des fonds du musée. Les pièces nous enseignent comment, à la fin du XIIIe siècle et jusqu’au premier tiers du XIVe, la petite ville, née aux alentours du château, connait un grand essor économique (représenté par les apôtres, la Mère de Dieu et les éléments architectoniques de différents couvents). À partir de 1348, les différentes crises économiques enveniment la coexistence entre juifs et chrétiens et l’arrivée de la Peste Noire cette même année causera une émeute importante qui affectera la communauté juive. Les fouilles au cimetière médiéval juif de Les Roquetes ont permis, en plus de documenter plusieurs aspects funéraires, de nous renseigner plus précisément sur les altercations de 1348. Ce pogrome pendant lequel, selon différentes sources, sont morts à peu près 300 juifs, est documenté aussi au quartier juif.

OBJETS

<p>Collier d&rsquo;amulettes de la fosse commune FS 163</p>
Collier d’amulettes
Collier d’amulettes
<p>Chapiteau attribu&eacute; &agrave; Ramon de Bianya, datant du XIIe si&egrave;cle.</p>
Chapiteau attribué à Ramon de...
Chapiteau attribué à Ramon de Bianya
<p>Dentiscalpium, de la moiti&eacute; du XIV&egrave;me si&egrave;cle, originaire des fouilles de la rue de la Font 7-9 (quartier juif de T&agrave;rrega).</p>
Dentiscalpium
Dentiscalpium
scroll to top icon