Chercheur de musées

Museu Comarcal de l’Urgell-Tàrrega

Alsina Amils. Un artiste entre deux siècles

<p>Quelques sculptures d&rsquo;Antoni Alsina Amils.</p>

Quelques sculptures d’Antoni Alsina Amils.

Antoni Alsina Amils (Tàrrega 1863-Barcelona 1948) a été un sculpteur à cheval entre le réalisme du vuitcentisme (courant artistique et culturel catalan du XIXe siècle) et le symbolisme moderniste. Il c’est formé a Madrid, à l’École Spéciale de Peinture et de Sculpture et à l’École des Beaux Arts, où il suivit des études officiels. Il compléta sa formation pendant quatre ans à Rome. Après avoir pris part à de nombreux concours officiels espagnols de sculpture et avoir atteint différents mentions et prix, le succès lui arriva l’an 1900 à l’Exposition Universelle de Paris. Son œuvre de grand format Astúcia i Força (Samsó i Dalila) a reçut la médaille d’Or. Un autre fait important de sa trajectoire a eu lieu l’année 1904, lorsqu’il gagna le deuxième prix du concours pour le monument à Alphonse XII, qui se tenait au parc du Retiro de Madrid, avec une sirène que, plus tard, il exécuta lui même en grand format. Pendant son étape de maturité il faut remarquer les sculptures de grand format du groupe Barcelona (1927), actuellement au parc de l’Espanya Industrial (Barcelone), et Marinada (1927), actuellement au parc de Montjuïc (Barcelone)

Pourtant il se plaça en marge de l’arène artistique et il ne s’identifia pas avec les courants idéologiques qui ont agglutiné tellement de sculpteurs contemporains. Il fut une personne artistiquement compromise et pendant la Dictature de Primo de Rivera, il fut un ferme défenseur contre les attaques cléricales au nu dans la sculpture publique

L’exposition permanente permet de suivre sa trajectoire artistique depuis la fin du XIXème siècle jusqu’à sa maturité.

 

OBJETS

<p>Athl&egrave;te, 1918.</p>
Athlète, 1918
Athlète, 1918
<p>D&eacute;sespoir, 1899.</p>
Désespoir, 1899
Désespoir, 1899
scroll to top icon