Chercheur de musées

Musée Apel·les Fenosa

Jardin des sculptures

<p>L'int&eacute;rieur du mus&eacute;e surprend avec son jardin m&eacute;diterran&eacute;en o&ugrave; abondent les sculptures ne bronze.</p>

L'intérieur du musée surprend avec son jardin méditerranéen où abondent les sculptures ne bronze.

Fenosa acheta en 1957 cette grande bâtisse du XVI siècle située à El Vendrell, dans la commune du Baix Penedès. Il se consacra pendant plusieurs années à son aménagement et à sa restauration.

Fenosa réalisa des sculptures de petite taille, mais également des pièces monumentales, comme le Christ pour l'église de Christ-Roi de Fribourg (1956-1957) ; le Polyphème de Dole (1972) ; le Sphinx du fronton de la porte du Conseil constitutionnel de Paris (1973) ; le Monument de Pau Casals à Barcelone (1976-1977) ; le relief Saint- Georges terrassant le dragon de Paris (1977) ; Orlando Furioso de Madrid et Montpellier (1971-1973) ; Le beau temps pourchassant la tempête, installé en 1985 à Barcelone et à La Défense ; le bas-relief d'Ophélia, inspiré par Rimbaud et inauguré à La Défense en 1987.

À la fin du parcours du musée, les visiteurs découvriront un jardin méditerranéen orné de sculptures de grande taille. Ce jardin, conçu par Fenosa, comporte des citronniers, des oliviers et un cyprès. Ici, sont exposées les œuvres monumentales que Fenosa dispersa dans des villes européennes, comme Orlando Furioso, le Polyphème, La Première et les déclinaisons sur le thème Le Beau temps pourchassant la tempête, époque où le sculpteur méditait sur la guerre et la paix.

scroll to top icon