Chercheur de musées

Institut catalan de paléontologie Miquel Crusafont

Préparation des fossiles afin de prolonger leur vie

<p>Vue du laboratoire de pr&eacute;paration du centre</p>

Vue du laboratoire de préparation du centre

La matériel fossile obtenu durant les différentes interventions paléontologiques doit passer par le laboratoire de restauration, chargé de préparer les fossiles pour qu'ils se conservent dans des conditions optimales et puissent être étudiés par des chercheurs ou présentés au public.

Pour conserver un fossile, il faut tout d'abord retirer l'enveloppe mise sur la pièce durant l'excavation. Ensuite, il faut éliminer les sédiments entourant le fossile tout en le consolidant, c'est-à-dire en l'endurcissant avec une sorte de colle liquide (ce processus est déjà réalisé durant l'excavation). L'étape suivante consiste à enregistrer la pièce en lui attribuant un numéro de registre, inscrit sur le fossile même. Ce code est également noté sur une étiquette. Une fois ce processus terminé, le fossile est conservé dans l'entrepôt des collections.

Le laboratoire se charge également d'en fabriquer des moules et des répliques destinées à l'étude, l'exposition ou l'échange avec d'autres centres de recherche. Les fossiles étant extrêmement délicats, la réplique permet de les manipuler et de les étudier sans aucun risque.

Le laboratoire prépare par ailleurs de la matière non fossile, c'est-à-dire de la matière actuelle, puisque pour les chercheurs il est important de disposer de squelettes actuels de différents animaux afin de pouvoir les comparer avec les vestiges des squelettes anciens.

scroll to top icon