Chercheur de musées

Fondation Stämpfli

La Belle et le mannequin

<p><em>La Belle et le mannequin</em>, Peter Klasen, 2008, acrylique sur toile et n&eacute;on</p>

La Belle et le mannequin, Peter Klasen, 2008, acrylique sur toile et néon

Peter Klasen (Lübeck, 1935) propose dans ses images une réflexion critique sur l'ambiguïté et le paradoxe du monde qui nous entoure. Il interroge l'équilibre entre ce qui est sensuel et ce qui est industriel, entre l'attraction et le danger, entre l'obscurité et la lumière ; en définitive, il parle de l'ambiguïté des situations et des rapports. 

Dans cette œuvre aux couleurs intenses, apparaissent des thèmes tels que la photographie publicitaire et le cinéma, comme l'œil qui regarde à travers le point de mire du fusil et comme le récipient de matières dangereuses marqué du double signe du danger.

scroll to top icon