Chercheur de musées

Fondation Stämpfli

Grand pas du Saint Bernard

<p><em>St Bernard Tonnelet</em> [<em>Grand pas du Saint Bernard</em>], Eduardo Arroyo, 1965, huile sur toile</p>

St Bernard Tonnelet [Grand pas du Saint Bernard], Eduardo Arroyo, 1965, huile sur toile

Il faut souligner la condition d'auto-exilé d’Eduardo Arroyo (Madrid, 1937). Engagé dans le parti communiste espagnol en pleine période franquiste à travers des positions politiques et sociales de gauche antifranquistes, il s'exile à Paris en 1958.

Arrêtons-nous sur le nom Grand pas du Saint Bernard. Les saint-bernards sont des chiens spécialisés dans le sauvetage des personnes qui se sont perdues ou égarées dans une tempête de neige. Arroyo représente ce sauvetage à travers cette silhouette découpée sur le ciel bleu des montagnes qui séparent l'Espagne et la France. La scène qu'il compose avec cette sorte de manteau rouge fait allusion à son militantisme communiste, et les trois couleurs dominantes (bleu, blanc et rouge), au drapeau français.

scroll to top icon