Chercheur de musées

Fondation Stämpfli

ANG. N° 5, ref. 991, 1997

<p><em>ANG. N&deg; 5, r&eacute;f. 991</em>, Jacques Monory, 1997, huile sur toile et contreplaqu&eacute;</p>

ANG. N° 5, réf. 991, Jacques Monory, 1997, huile sur toile et contreplaqué

Jacques Monory (Paris, 1924) dit que ses œuvres sont comme les sirènes de films noirs.

ANG. N° 5, réf. 991 est une grande œuvre pleine d’effets et inquiétante, où un assassinat est représenté. Toute l'action de la scène est dirigée par un magicien, qui porte le titre de l'œuvre dans les mains sous forme de casse-tête ANG. N° 5, réf. 991, qu'il fait et défait selon son bon-vouloir.

L’assassinat qui y est raconté est celui d'une femme, dans un décor obscur composé de panneaux, tiré du monde du film noir et de la BD.

Pour observer cette œuvre, il faut de l'espace car le spectateur doit bouger.

VIDÉO

scroll to top icon