Chercheur de musées

Fondation Joan Miró

Portrait d'une jeune fille, Joan Miró, 1919

<p><em>Portrait d'une jeune fille</em>, Joan Mir&oacute;, 1919, huile sur papier sur toile, 35&times; 27 cm, fondation Joan Mir&oacute;, Barcelone. Donation de Joan Prats</p>

Portrait d'une jeune fille, Joan Miró, 1919, huile sur papier sur toile, 35× 27 cm, fondation Joan Miró, Barcelone. Donation de Joan Prats

L’été 1918, suite à l'échec de son exposition aux Galeries Dalmau, Miró décide d'entamer un changement de style dans sa peinture. Il réalise alors toute une série de paysages en essayant d'y capturer les moindres petits détails. Portrait d'une jeune fille montre cette minutie.

Cette peinture concilie deux influences. L'une vient de l'art oriental, qu'il connaît certainement grâce à l'estampe japonaise, très populaire à cette époque et perceptible dans le raffinement du dessin et la simplicité de l'approche naturaliste. L’autre vient des fresques romanes qui inspirent la sérénité de la composition et donnent une sensation d'intemporalité, fruit du regard neutre mais profond de la jeune fille, de même que la frontalité, la sévérité et l'efficacité d'une palette de couleurs très restreinte.

scroll to top icon