Chercheur de musées

Fondation Joan Miró

Couple d'amoureux aux jeux de fleurs d'amandier, Joan Miró, 1975

<p><em>Couple d'amoureux aux jeux de fleurs d'amandier</em>, Joan Mir&oacute;, 1975, r&eacute;sine synth&eacute;tique peinte, 273 &times; 127 &times; 140 cm / 300 &times; 160 &times; 140 cm, fondation Joan Mir&oacute;, Barcelone</p>

Couple d'amoureux aux jeux de fleurs d'amandier, Joan Miró, 1975, résine synthétique peinte, 273 × 127 × 140 cm / 300 × 160 × 140 cm, fondation Joan Miró, Barcelone

En 1974, Miró reçoit la commande d'une œuvre monumentale pour La Défense, à Paris. La pièce, quatre fois plus grande que la maquette, se situe sur une place exclusivement piétonnière et cherche à engager un dialogue avec les promeneurs. Mais elle sert aussi de médiatrice entre les gens et les bâtiments géants aux formes rectilignes qui l'entourent.

Miró, toujours ouvert aux nouvelles possibilités d’expression, travaille avec de la résine de polyester, qui lui permet d'utiliser des couleurs brillantes et stables.

L'œuvre représente deux personnages séparés (un homme et une femme). La figure masculine est verticale avec des connotations phalliques et la tête pourrait être associée au soleil ; alors que la femme prend la forme du croissant de lune. L'ensemble fait donc allusion à la fertilité.

scroll to top icon