Chercheur de musées

Fondation Joan Miró

Fontaine de mercure, Alexander Calder, 1937

<p><em>Fontaine de mercure</em>, Alexander Calder, 1937, fer et aluminium peints et mercure, 114 &times; 293 &times; 196 cm, fondation Joan Mir&oacute;, Barcelone</p>

Fontaine de mercure, Alexander Calder, 1937, fer et aluminium peints et mercure, 114 × 293 × 196 cm, fondation Joan Miró, Barcelone

L’artiste américain Alexander Calder participe en 1937 au pavillon espagnol de l'exposition universelle de Paris avec la Fontaine de mercure. Ce même pavillon présente également Guernica de Pablo Picasso, la Montserrat de Juli González et Le faucheur de Joan Miró, œuvre disparue au moment de la clôture de l'exposition.

Calder montre un grand intérêt pour l'incorporation du mouvement dans la sculpture, ce qui en fait un précurseur de l'art cinétique.

Dans cette œuvre, le mercure agit comme agent activateur du mouvement et rend hommage aux habitants d’Almadén, durement touchés pendant la Guerre civile espagnole.

Calder donne la fontaine à la fondation en 1975, mû par le lien d'amitié étroit qui l'unissait à Miró.

scroll to top icon