Chercheur de musées

Centre d'Interpretació 115 Dies

Les empreintes du conflit

<p>La bataille eut des cons&eacute;quences dramatiques, et laissa derri&egrave;re elle un paysage presque m&eacute;connaissable.</p>

La bataille eut des conséquences dramatiques, et laissa derrière elle un paysage presque méconnaissable.

La bataille laissa des traces si profondes dans la région de la Terra Alta qu'elles sont encore perceptibles dans différents endroits. De nombreuses personnes perdirent la vie pendant le combat, certains moururent de faim, des enfants devinrent orphelins et un nombre considérable de personnes subirent les conséquences de la répression franquiste pendant l'après-guerre. Les plus chanceux qui furent capables de rentrer chez eux par leurs propres moyens découvrirent alors un paysage totalement dévasté.

 

Les anciens chemins avaient été effacés et d'autres étaient apparus, ceux qui avaient été ouverts par les soldats pendant la bataille pour faciliter le passage des blindés. Le paysage était pratiquement méconnaissable : les montagnes brûlées, les potagers et les champs disparus ; des munitions avaient été semées sur tous les lopins de terre, souillés par des restes de ferraille guerrière et parsemée de cadavres des combattants. On ne voyait que tranchées, nids de poule, gravats et ruines. La plupart des villages avaient été largement détruits. Là où se trouvaient jadis la fontaine, l'église, la place ou les maisons, il ne restait désormais que des vestiges. La terre était profondément blessée. Cette terre haute, belle, rude et forte avait été brisée et devrait attendre longtemps avant de se relever de cette épreuve.

scroll to top icon