Chercheur de musées

Musée des Rameaux

Du palmier nain au rameau

<p>Groupe scolaire. Photo : Joan Maria Ventura. Fonds du mus&eacute;e des Rameaux.</p>

Groupe scolaire. Photo : Joan Maria Ventura. Fonds du musée des Rameaux.

L’exposition permanente est structurée en deux sections thématiques situées dans deux espaces différents, mais reliés thématiquement par les aspects sociaux de l'activité et par une llata ou tresse qui commence dans les escaliers et joue un rôle de fil conducteur.

La première section, située au rez-de-chaussée, montre le processus qui va de la plante (palmier nain) au tissage, et sert d'accompagnement aux démonstrations artisanales et au point de vente.

On y explique la fabrication des rameaux, leur séchage, leur bridage, la confection de la llata (tresse) et les cordons, le processus de couture, de fabrication des anses et d'élaboration des bords. La distribution géographique du palmier nain ainsi que d'autres métiers traditionnels reliés au palmier nain en tant que matière première y sont également expliqués : des hommes et des femmes se consacraient à la fabrication de balais et de pinceaux. Les visiteurs peuvent toucher les rameaux, les brins, les différents types de tresses et assister à l'élaboration de rameaux de toutes sortes.

Il est possible de voir une artisane au travail, sur rendez-vous. Les visiteurs peuvent aussi acheter des rameaux ou en commander.

scroll to top icon